<< Constant Index

Intervenant-es (par ordre alphabétique)

  • Juan Vicente Aliaga
    Professeur à l´Ecoles des Beaux-Arts de Valencia, Espagne
    Auteur de: Bajo vientre. Representaciones de la sexualidad en la cultura y el arte contemporáneos, 1997; Arte y cuestiones de género, 2004.
    Commissaire d´expositions: Pepe Espaliu, Madrid, Musée Reina Sofía, 2003; Hannah Höch, Madrid, Musée reina Sofía, 2004; Valie Export, Londres, Camden Arts Centre; Micropolíticas. Arte y cotidianidad. 2001-1968, Castelló, EACC, 2003.
    Correspondant de la revue Artforum (New York)
    Il traitera, depuis une perspective féministe, des positions critiques d’artistes, sur le corps, la violence sexiste et le genre normatif.
    Sur bases d’oeuvres et de thèmes abordés en photo, vidéo et performances, entre autres, d’artistes comme: Gina Pane, Valie Export, Martha Rosler, Fina Miralles, Angels Ribé, Eulalia Grau,…

  • Muriel Andrin
    Maître de conférences à l’ULB, l’UIA et la Cinémathèque Royale
    Elle abordera la question du temps à travers l’Å“uvre de Chantal Akerman qui a repensé la question du temps filmique et de son rapport à l’espace et aux corps et montrera que ce thème est toujours d’actualité et fait l’objet d’un retravail constant par les réalisatrices contemporaines (Jane Campion, Claire Denis, Naomi Kawase, etc.).

  • Véronique Danneels
    Historienne de l’art.
    Tout en montrant comment et pourquoi le féminisme de la dite deuxième vague a eu un retentissement aussi spectaculaire dans le monde occidental des années 1970, le sujet de la conférence portera sur la répercussion de ce mouvement social et révolutionnaire dans le champ des arts visuels – eux mêmes en plein bouleversements- tant du côté de la production que de la perception. A partir de documents, qui ont parfois acquis le statut d’icônes, la notion du regard sera examinée en particulier: regard déconstruit et reconstruit selon des codes féministes ou féminins. Seront également abordées la volonté d’une visibilité immédiate et différente et l’émergence d’un vocabulaire en devenir.

  • Fabienne Dumont
    Historienne de l’art, auteure d’une thèse sur “Femmes et art dans les années 70 en France – “Douze ans d’art contemporain” version plasticiennnes- une face cachée de l’histoire de l’art”.
    A l’aide de documents visuels illustrant l’art des femmes dans les années 70 en France, elle présentera le travail de quelques artistes dont certaines sont aujourd’hui reconnues et d’autres pas, tout en situant ce travail dans le contexte de la deuxième vague féministe de cette époque. Elle montrera aussi les obstacles rencontrées par les artistes femmes dans ces années-là.

  • Charlotte Prévot
    Historienne de l’art, doctorante en philosophie; Département d’études féminines de Paris VIII sous la direction de Françoise Duroux.
    En posant la question du contrat social et de l'”être ensemble” je dégagerai une possibilité de lutte actuelle du féminisme applicable au champ culturel dans un contexte de politique identitaire. La question sera de savoir si l’on peut appliquer une éthique féministe au champ culturel. elle parlera de groupes tels que les femmeuses, les furieuses fallopes ou encore un groupe de charpentières de San Francisco…
  • Cornelia Sollfrank,
    http://www.artwarez.org
    Artiste, co-fondatrice du réseau Oldboys Network, parallèllement à son travail d’artiste du net art, elle écrit sur le cyberféminisme, fait des recherches sur les hackeuses et la notion d’auteur/e dans des oeuvres digitales.
    Elle parlera de son projet “Net art generator”, logiciel informatique qui crée automatiquement des oeuvres d’art et qu’elle situe délibérément dans le milieu de l’art contemporain et des musées. Elle traitera également de l’évolution de la position d’auteur depuis Warhol jusqu’à son propre travail sur base d’exemples pris dans l’art contemporain. Voir sa vidéo (copyright 2004, Cornelia Sollfrank) qui comprend une série d’interviews de juristes sur la question: qui est l’auteur d’oeuvres imprimées réalisées avec le net art generator sur base des “flowers” d’Andy Warhol, lui-même utilisant des photos déjà existantes, etc.

  • Elvan Zabunyan,
    Historienne de l’art, enseigne à l’Université de Rennes, auteure de “Black is a color. Une histoire de l’art africain-américain contemporain” (2004, Editions Dis Voir, Paris).
    Elle se propose de présenter le travail d’artistes afro-américaines dans une perspective historique et à la lumière des études post-coloniales. . Elle s’appuiera sur le chapitre de son ouvrage qui traite spécifiquement des femmes dont Adrian Piper, Lorraine O’Grady et Renée Green.

Comments are closed.